Quelle est la différence entre la maladie intestinale inflammatoire et le syndrome de l'intestin irritable?

http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/News/Columns/FitnessAndNutrition/

Quand les enfants présentent des troubles chroniques de l’appareil digestif et les parents commencent à chercher des réponses, ils ont souvent de la difficulté à distinguer le syndrome de l'intestin irritable de la maladie intestinale inflammatoire. Bien que bon nombre des symptômes de ces deux conditions soient semblables, en réalité, il existe une grande différence entre les deux. Ces différences englobent aussi la façon dont chacune des deux maladies est diagnostiquée et traitée.

Maladie intestinale inflammatoire (MII) ou maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI)

Comme l’indique son nom, la maladie intestinale inflammatoire (MII) est une maladie qui cause une inflammation. Il existe deux principaux types de maladie intestinale inflammatoire : la colite ulcéreuse (ou rectocolite hémorragique), qui affecte le côlon, et l'iléite régionale (ou maladie de Crohn), qui peut affecter toute partie de l’appareil digestif. La MII est idiopathique, ce qui signifie que l’on ne connaît pas sa cause. Il existe des raisons de croire que la maladie est une réaction immunitaire qui fait que le corps attaque son propre appareil digestif, ce qui cause parfois des dommages permanents. Bien que la gamme et la sévérité des symptômes varient d’un enfant à l’autre, la MII peut être une maladie très grave et débilitante.

Syndrome de l'intestin irritable (SII) ou syndrome du côlon irritable (SCI)

Comme son nom l’indique, le syndrome de l’intestin irritable (SII) affecte les intestins. Le syndrome de l’intestin irritable n’est pas une maladie. Il s’agit plutôt d’un groupe de symptômes. Il ne cause pas d’inflammation et n’endommage pas l’appareil digestif. On considère le SII comme un « trouble fonctionnel », ce qui signifie que l’appareil digestif a l’air normal, mais ne fonctionne pas comme il le devrait. La cause du SII est elle aussi inconnue, mais les infections de l’estomac, le stress, certains aliments et des médicaments peuvent déclencher les symptômes. Même s’il n’est pas aussi grave que la MII, le SII peut aussi affecter profondément les enfants.

Symptômes

Comme indiqué ci-dessus, bon nombre des symptômes sont communs aux deux maladies. La diarrhée, le ballonnement, les maux de ventre et les crampes sont des symptômes des deux maladies. Les changements de la routine des selles, comme des périodes de selles relativement normales, qui sont suivies d’épisodes de forte diarrhée, avant de revenir à la normale, peuvent se manifester dans les deux maladies.
Les personnes qui souffrent du SII ont tendance à connaître un allègement des symptômes après les selles. On ne croit pas que le SII peut entraîner d’autres maladies. La MII, quant à elle, est liée à une perte de poids et à d’autres complications qui pourraient être nocives telles que la malnutrition et la mauvaise croissance chez les enfants.

Diagnostic

Ne tentez pas de diagnostiquer l’une ou l’autre de ces maladies vous-même. Si votre enfant présente l’un de ces symptômes de façon chronique, vous devriez consulter votre médecin de famille. On pourrait ensuite vous adresser à un gastro-entérologue pédiatrique, qui est un médecin spécialisé dans les troubles de l'appareil digestif. Le diagnostic est souvent établi par l’élimination des autres maladies. C'est un peu comme les enquètes de Sherlock Holmes pour éliminer l’impossible afin d’en arriver à la solution.

Tenir à jour un journal détaillé

Une des choses que vous pouvez faire est d’assurer le suivi de ce que votre enfant mange et quand. Assurez aussi le suivi des autres questions relatives au mode de vie qui pourraient déclencher les symptômes selon vous. Si vous tenez à jour un journal détaillé de la sorte, il servira pas à l’établissement du diagnostic, mais aussi à faire des changements dans la vie de votre enfant en vue de réduire l’incidence des symptômes.
Il est très important de recevoir un bon diagnostic. Les deux maladies se traitent différemment.

Traitement

Gérer le syndrome de l’intestin irritable

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maladie de Crohn, RCH... des maladies difficiles à vivre

Act Irbesartan

Douleur abdominale (gauche et droite)