Messages

Affichage des messages du janvier, 2017

Cannabis: davantage de risques avant 17 ans

Image
http://www.quebecscience.qc.ca/actualites/

Par Marine Corniou - 26/01/2017
Si votre ado veut fumer du pot, mieux vaut qu'il attende d'avoir 17 ans... C'est en substance ce que conclut une étude menée par des chercheurs de l'Université de Montréal et du CHU Sainte-Justine, publiée dans dans la revueDevelopment and Psychopathology  des Presses universitaires de Cambridge. 

Les chercheurs, menés par Natalie Castellanos Ryan, ont analysé les résultats de tests cognitifs de 294 adolescents, à l’âge de 13, 14 et 20 ans. "Ces derniers ont répondu à un questionnaire une fois par année, de l’âge de 13 ans jusqu’à leurs 17 ans, puis de nouveau à l’âge de 20 ans, entre 1991 et 1998", résume le communiqué

Bilan? Les adolescents qui fument du cannabis dès l’âge de 14 ans obtiennent de moins bons résultats à certains tests cognitifs passés à l’âge de 20 ans et ils sont plus nombreux à abandonner leurs études que ceux qui ne fument pas de cannabis. 

En revanche, les chercheurs…

Se sortir de l'enfer de l'anorexie et de la boulimie

Image
http://ici.radio-canada.ca/emissions/medium_large/

Le lundi 30 janvier 2017
L'animatrice à MétéoMédia Anaïs Guertin-Lacroix et le plongeur François Imbeau-Dulac ont développé un trouble alimentaire de façon soudaine, après avoir été jugés sur leur apparence. Ils racontent à Catherine Perrin comment ils ont réussi à vaincre la boulimie et l'anorexie, avec l'aide de leurs proches. L'animatrice Saskia Thuot, qui fait l'éloge de la diversité corporelles, se joint à la conversation.

La boulimie, le contraire de l'élégance
« L'image de se faire vomir, c'est violent. J'ai accepté d'en parler parce que ça nous suit pendant de nombreuses années. » Anaïs Guertin-Lacroix considère que ses cinq années de boulimie ont été un enfer dont elle garde encore des séquelles physiques. Elle a pu retrouver un équilibre de vie grâce à sa mère, qui l'a obligée à consulter une psychologue spécialiste des troubles alimentaires. 

« Le regard des autres m'alimentait »
Fr…

Conflit en vue entre Barrette et les ambulanciers

Image
http://www.lapresse.ca/actualites/sante/

EXCLUSIF Publié le 29 janvier 2017 à 23h40| Mis à jour le 30 janvier 2017 à 07h01 Pour la Corporation des services d’ambulance du Québec (CSAQ), qui regroupe une soixantaine d’entreprises en région – 92 % de l’industrie qui est au privé –, le gouvernement n’a pas le droit d’imposer, à ses conditions, le contrat qui lie les établissements de santé au réseau qui dessert les régions en services ambulanciers.

DENIS LESSARD
La Presse (Québec) Affrontements avec les cadres du réseau de la santé, avec les pharmaciens, avec les infirmières, avec les médecins de famille, puis avec les spécialistes. On croirait que le ministre Gaétan Barrette est à court d'adversaire. Voilà qu'un nouveau conflit se profile, avec les ambulanciers cette fois. Le regroupement des entreprises d'ambulances qui dessert l'ensemble du Québec a inscrit la semaine dernière, en Cour supérieure, une demande d'injonction visant le ministre de la Santé, Gaétan Barrette…

Des essais cliniques inutiles

Image
http://www.lapresse.ca/sciences/medecine/

Publié le 30 janvier 2017 à 05h00| Mis à jour à 07h10
MATHIEU PERREAULT
La Presse Les autorités médicales devraient être plus sévères avant d'approuver des essais cliniques, selon une nouvelle étude montréalaise publiée ce matin dans la revue Nature. Des essais cliniques sur des molécules aux perspectives incertaines gaspillent des ressources et font courir des risques aux volontaires, comme l'a montré la mort de cinq personnes dans un essai clinique en France l'an dernier. «Je m'intéresse aux débuts de la recherche sur un nouveau médicament», explique Jonathan Kimmelman, bioéthicien de l'Université McGill et auteur principal de l'essai. «À ma grande surprise, j'ai découvert que lors des premiers essais sur les humains, les autorités réglementaires se penchent sur les risques potentiels à partir des résultats sur les animaux, mais pas sur les perspectives que le médicament soit efficace. Il faudrait que ces perspective…

Le Canada pourrait contribuer au fonds sur l'avortement des Pays-Bas

Image
http://www.lapresse.ca/actualites/sante/

Publié le 27 janvier 2017 à 18h33| Mis à jour à 18h33
Agence France-Presse
OTTAWA Le Canada envisage de contribuer au fonds international que veut mettre en place le gouvernement néerlandais afin de compenser l'arrêt du financement américain d'ONG internationales soutenant l'avortement, a indiqué vendredi à l'AFP le gouvernement canadien. Le nouveau président américain Donald Trump a signé lundi un décret interdisant le financement par les États-Unis de ces organisations non gouvernementales (ONG). Le lendemain, les Pays-Bas ont, par la voix de la ministre néerlandaise responsable de la Coopération au développement Lilianne Ploumen, pris «l'initiative d'un fonds international pour offrir aux femmes dans les pays en voie de développement l'accès à de bonnes informations, à des moyens contraceptifs et à l'avortement». Mme Ploumen s'est entretenue mercredi avec Marie-Claude Bibeau, ministre canadienne du Développe…

Un nouvel envol sur un nouveau site pour la Maison des Trois colombes

Image
http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/

Publié le 27 janvier 2017 à 18h15| Mis à jour à 18h15
GUY VEILLETTE
Le Nouvelliste (Shawinigan) La Maison des Trois colombes ne verra finalement pas le jour sur les terrains de l'Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, mais dans la vaste résidence de l'un des grands bâtisseurs de Shawinigan. Vendredi matin, la famille Buisson a annoncé que la maison familiale de la Terrasse Cascade serait cédée à l'organisme de bienfaisance, ce qui lui permettra d'accélérer son projet d'offrir huit lits aux personnes en fin de vie sur un site exceptionnel. Une centaine de personnes ont assisté à ce dévoilement chargé en émotion, vendredi matin au club de golf Le Mémorial. L'ex-premier ministre du Canada, Jean Chrétien, faisait partie des invités d'honneur en raison d'une exceptionnelle contribution de 845 000 $ amassés dans sa famille et chez des amis proches pour cette maison de soins palliatifs.  «Il y a environ deux ans, Lise …

Le pour et le contre de la pesée des élèves

Image
http://www.lapresse.ca/actualites/education/

Publié le 27 janvier 2017 à 05h00| Mis à jour à 05h00
LOUISE LEDUC
La Presse Faut-il ou pas peser les élèves au cégep, au secondaire, voire au primaire ? Étudiée ces jours-ci en commission parlementaire après avoir fait l'objet d'une pétition de 4336 signataires opposés à la pratique, la question devra être tranchée par le ministre de l'Éducation. Dans le coin droit : la Fédération des comités de parents du Québec, fortement opposée à l'idée de cette pesée qui se fait dans plusieurs cégeps et aussi dans certaines écoles primaires et secondaires sans qu'on sache à quel point la pratique est répandue. Au cégep, la pesée et l'indice de masse corporelle sont souvent pris en compte pour évaluer la condition physique des élèves. S'appuyant sur des experts comme l'American Academy of Pediatrics et après avoir mené un sondage auprès des parents qu'elle représente, la Fédération estime que la pesée «comporte de trop …

Frais accessoires: les propos «méprisants» du ministre Barrette dénoncés

Image
http://www.lapresse.ca/actualites/sante/

Publié le 26 janvier 2017 à 16h16| Mis à jour à 16h16
ARIANE LACOURSIÈRE
La Presse L'avocat spécialisé dans la défense des droits des patients, Me Jean-Pierre Ménard, et le Réseau FADOQ dénoncent les «propos méprisants et insultants» tenus par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, dans le dossier des frais accessoires. Me Ménard mentionne que le dossier des frais accessoires est plongé dans un «véritable chaos» actuellement alors que «plein de choses de sont pas ficelées» et qu'il est «odieux» que le ministre «mette ça sur le dos des gens qui ont demandé de les abolir». En mêlée de presse hier, le ministre Barrette a mentionné que l'abolition des frais accessoires crée des «situations malheureuses». «On demande une loi sans frais accessoires et quand on fait ça on est obligé d'interdire une pratique qui était à l'avantage des patients. J'avise la population que quand on fait des lois qui sont le résultat de pressions po…

Frais accessoires: toujours pas d'entente entre Barrette et les médecins

Image
http://www.lapresse.ca/actualites/sante/

Publié le 25 janvier 2017 à 12h14| Mis à jour à 15h59
TOMMY CHOUINARD
La Presse (Québec) Il n'y a toujours pas d'entente entre Québec et les fédérations médicales sur l'abolition des frais accessoires. Accord ou pas, ces frais seront interdits comme prévu à compter de jeudi et les médecins récalcitrants seront sanctionnés, prévient le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Mercredi, à son arrivée à une réunion du conseil des ministres, il a toutefois annoncé que certains problèmes qui auraient pu entraîner une coupe dans les services sont « réglés à toutes fins utiles ».  « Pour les optométristes, nous avons fait les adaptations nécessaires pour qu'il n'y ait aucun impact sur l'accès aux services » avec la fin des frais accessoires, a-t-il dit aux journalistes. Il a ajouté que l'Association des pharmaciens propriétaires a « une compréhension appropriée de la réglementation actuelle et que les am…

Aucune pharmacie ouverte le dimanche

Image
http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/petite-nation/

Publié le 24 janvier 2017 à 18h30| Mis à jour le 24 janvier 2017 à 18h30
BENOIT SABOURIN
Le Droit La municipalité de Chénéville demande l'aide de ses voisines de la MRC Papineau afin de faire pression sur les pharmaciens détaillants de la Petite-Nation, pour obtenir des heures d'ouverture le dimanche. Considéré comme le « centre de services » du nord de la Petite-Nation, Chénéville a fait parvenir en décembre une demande d'appui en ce sens aux 23 autres municipalités du territoire de Papineau. Pour le moment, neuf d'entre elles ont répondu favorablement à la requête. Une lettre demandant l'ouverture d'une pharmacie le dimanche a également été acheminée ces dernières semaines aux propriétaires des pharmacies de Chénéville, Ripon, Saint-André-Avellin, Papineauville et Thurso, de même qu'aux sièges sociaux des grandes bannières Brunet, Proxim et Uniprix. Le maire de Chénéville, Gilles Tremblay, soutient qu…

Gestion merdique des ressources humaines

Image
http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/

Publié le 25 janvier 2017 à 05h00| Mis à jour à 05h00

PATRICK LAGACÉ
La Presse L'homme entre dans la pièce, mi-cinquantaine, gestionnaire de carrière, homme d'action. Mais là, ça ne va plus. Il vient voir son médecin de famille. Elle s'appelle Dre Pascale Breault. Je ne dors plus, docteure, je suis anxieux, je ne sais pas ce que j'ai, pu le goût de rien... Toute l'année, des patients comme cet homme viennent s'échouer dans la chaise située devant le bureau de médecins de famille comme Pascale Breault. Et la Dre Breault écoute, elle ausculte, elle pose des questions, elle écoute encore, elle demande des analyses sanguines... Des analyses qui ne révèleront rien. « Je revois alors le patient, dit-elle. Performant. Jusqu'à tout récemment, chef d'une équipe comptant des dizaines d'employés... Réduite à 10, avec les coupures. Il fait le même travail, mais avec le quart des effectifs. Son boss lui a mêm…

Les psychologues s'inquiètent de la baisse des services publics

Image
http://www.lapresse.ca/actualites/sante/

Publié le 25 janvier 2017 à 08h26| Mis à jour à 08h26
ARIANE LACOURSIÈRE
La Presse Alors que les Québécois sont invités aujourd'hui à « causer pour la cause » et à discuter des enjeux de santé mentale, l'Association des psychologues du Québec (APQ) déplore qu'il soit de plus en plus difficile pour les patients d'avoir accès à leurs services dans le réseau public de la province. Après avoir mené un sondage auprès de ses membres, l'APQ conclut que « l'accès aux services psychologiques se dégrade d'année en année ». « C'est très bien de discuter des enjeux de santé mentale. Mais il faut aussi se demander ce que l'on veut offrir comme services publics. Parce qu'actuellement, l'accès n'est pas facile pour plusieurs personnes souffrant de problèmes de santé mentale », dénonce le président de l'APQ, Charles Roy. Baisse du nombre de psychologues L'attente pour obtenir des services psychologiques au pu…

Metro: la baisse du prix des aliments complique les affaires

Image
http://affaires.lapresse.ca/economie/agroalimentaire/

Publié le 25 janvier 2017 à 07h40| Mis à jour à 07h40
MARIE-EVE FOURNIER
La Presse Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Tandis que les consommateurs se réjouissent de la baisse du prix des aliments, l'épicier Metro en subit les conséquences. Mais son grand patron se veut rassurant : « On a des stratégies pour augmenter nos ventes et nos profits ».
Agrandir Eric Richer La Flèche, président et chef de la direction de Metro, a assuré avoir « des stratégies » pour augmenter ses ventes et son bénéfice net en cette période de déflation alimentaire. PHOTO MARTIN LEBLANC, ARCHIVES LA PRESSE Par rapport à l'hiver dernier, les fruits, les légumes, la viande, les oeufs et le beurre sont plus abordables, a énuméré le grand patron des supermarchés Metro et Super C, Eric R. La Flèche, en marge de l'assemblée annuelle des actionnaires, hier matin. Cette déflation, a-t-il ajouté, « est une complication de plus dans le puzzle », …