Messages

Affichage des messages du février 4, 2017

L'Ontario fournira des soins vitaux aux enfants malades refoulés à la frontière américaine

Image
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/

PUBLIÉ LE VENDREDI 3 FÉVRIER 2017 À 16 H 11 | Mis à jour le 3 février 2017 à 21 h 35

Le ministre de la Santé de l'Ontario dit que la province tente de déterminer ce qui peut être fait pour aider les enfants qui devaient subir des opérations chirurgicales vitales aux États-Unis, mais qui sont touchés par le décret anti-immigration de Donald Trump. Le ministre de la Santé de l'Ontario, Eric Hoskins dit que certains enfants qui devaient être opérés aux États-Unis sont refoulés à la frontière simplement à cause de leur lieu de naissance. Selon lui, l’Ontario a le devoir d'agir. Dans un communiqué, il indique que le ministère travaille sur une initiative humanitaire plus large qui permettrait de fournir des soins et de sauver la vie des enfants dont les opérations chirurgicales ont été annulées. Eric Hoskins affirme que les fonctionnaires du ministère travaillent avec des partenaires fédéraux et des hôpitaux comme Sick Kids à Toronto, pour dé…

Donald Trump traite sa calvitie avec du finastéride

Image
http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/

Publié le 04.02.2017 à 14h41
par la rédaction Le président américain stimule sa pousse capillaire avec du finastéride, un médicament utilisé pour traiter les troubles prostatiques, pourvu d’effets indésirables.
Le secret de la chevelure de Donald Trump vient d’être dévoilé. Le nouveau président des Etats-Unis doit sa célèbre mèche jaune poussin à un médicament, habituellement utilisé pour traiter des troubles de prostate. C’est son médecin qui a dévoilé le pot-aux-roses dans les colonnes du New York Times. Harold Bornstein, médecin personnel de Donald Trump depuis 38 ans, a ainsi expliqué au journal que le président américain prenait du finastéride pour stimuler sa pousse capillaire. Ni implants ni moumoute, donc, l’homme a « tous ses cheveux », déclare le médecin qui ajoute utiliser lui-même ce traitement.
Des taux PSA faibles Le finastéride diminue la quantité d'antigène prostatique spécifique (PSA), une protéine fabriquée pa…